• Les vins chiliens: le fruit d'un paradis viticole

    Malgré sa jeunesse, l'industrie viticole chilienne a hérité d'une tradition vieille de cinq siècles, amorcée au XVIe siècle par les conquistadors. Le XIXe siècle vit l'introduction de variétés françaises comme le cabernet sauvignon, malbec, merlot, sauvignon blanc ou sémillon, qui s'adaptèrent facilement au climat chilien. On pense que les actuels cépages sont les seuls au monde à avoir survécu à l'épidémie de phylloxéra.

    Les vins chiliens ont assis leur réputation dans le commerce et la culture vinicole mondiale. Deux facteurs essentiels ont contribué à ce que le Chili soit aujourd'hui le deuxième producteur de vin d'Amérique Latine: le climat et le sol.

    Vignobles à Casablanca, Chili

    Le climat, avec des étés secs et chauds et des hivers pluvieux et froids, est idéal pour la vigne. Les vignobles bénéficient également de la fraîcheur de l'océan Pacifique et du fameux courant de Humboldt, qui vient de l'Antarctique et longe la côte en direction du nord. Par ailleurs, l'orographie et les différents types de sols dotent les vins de nuances différentes, ce qui divise le pays en cinq régions viticoles: Atacama, Coquimbo, Aconcagua, la Vallée Centrale et le Sud

    Vin au verre

    La région de la Vallée Centrale concentre une grande partie de la production vinicole et compte des routes des vins très intéressantes. Vous pourrez parcourir les différentes vallées, visiter des caves et vous émerveiller devant l'immensité des vignobles. Les principales vallées de cette région sont celles du Maipo, Cachapoal, Colchagua, Curicó et Maule

    Raisins à la vigne

    La tradition vinicole chilienne s'étend du nord au sud et comprend de nombreux vins qui méritent qu'on s'y intéresse. 

[TIKET]
Paris - Santiago du Chili
aller-retour
À partir de
709 €
Prix final (Economy)